Azkadelia
Bonjour A vous Legionnaires d' Azkadelia !

Azkadelia

Forum de la legion Azkadelia du serveur privé Siel aion ®
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire Psycose

Aller en bas 
AuteurMessage
Azalia
Centurion
Centurion
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 21
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Histoire Psycose   Mar 13 Avr - 12:37

Une année lumière dans les abysses, la Lune mit au monde un mortel : Era. Elle lui fit boire l'eau de la fontaine sacrée de Elbitia contenant du mana, et elle reçut son pouvoir, le plus beau des pouvoirs : la guérison. La lune lui demanda qu'à chaque personne qui le méritait rencontrée au court de son périple, elle devrait rajouter un "a" a son prénom. La Lune la fit téléporter sur l'étoile "Harmonie" afin qu'elle puisse faire sa quête , trouver son camp. Era ne savait pas ce que la Lune avait voulu dire en parlant d'un camp , mais elle lui faisait confiance.

Era , arrivée sur Harmonie , vit une jeune femme gémissante, ses longs cheveux noirs dissimulant son visage noyé par les larmes.
Petit à petit , sa jambe droite se transformait en poussière d'étoiles. Era essaya le pouvoir qu'elle avait reçu, elle essaya de la guérir, mais en vain. La blessure était trop importante , et sa cause lui était inconnue. Après plusieurs tentatives, Era réussit , comprenant que le sentiment déclencheur de sa pleine puissance est l'amour.
Era demanda a la jeune femme quel était son nom, elle lui répondit « Ime abyan Elten » ce qui signifiait « Je m'appelle Elten » en langage ancien.
Elten , par gratitude et affection pour cette jeune guérisseuse , choisit de la suivre. Era , qui était maintenant Eraa commença à marcher en direction du sud , suivant son instinct. Elten la suivit , sans dire un mot mais sans jamais la quitter du regard. Au bout que quelques centaines de mètres , elle arrivèrent devant un chemin , qu'elles empruntèrent sans hésiter. Elles ne savaient où aller , mais leur cœur leur soufflait que ce c'était sur ce chemin qu'elles trouveraient ce qu'elles cherchaient.
En passant sous un arbre , Elten entendit un craquement et sortit ses dagues. Quelqu'un bondit de l'arbre , tomba souplement et se retourna pour observer les deux Daevas. C'était une plus jeune assassine qu'Elten , et ses cheveux noirs remontés en chignon et sa frange ébouriffée achevèrent d'attendrir l'assassine méfiante. Elle rengaina ses armes d'un geste fluide , puis demanda en langue universelle qui elle était.
L'inconnue lui répondit , les mains toujours sur ses dagues
- Je m'appelle Lye.
- Et que fais-tu ici ? demanda avec gentillesse Eraa.
- Je vis ici. Mais je m'apprêtais à partir lorsque je vous ai vues , toutes les deux , sur le chemin
Elten ne répondit pas. Elle fronça les sourcils et la détailla de bas en haut.
- Et vous , qui êtes-vous ? continua Lye.
- Je suis la fille de la Lune , déclara Eraa en avançant d'un pas. Elle m'a confié des pouvoirs afin que je puisse éliminer le mal dans Aion , trouver mon camp et tuer mes ennemis.
Elten lui jeta un coup d'œil admiratif avant d'avancer à son tour d'un pas.
- Je suis la fille de personne , et personne ne m'a légué de pouvoirs. Je suis moi , et je le resterai. Je m'appelle Elten.
Lye lui murmura alors :
- Personne ne m'aide , et je suis solitaire. J'ignore ma mère ou mon père , mes frères ou mes sœurs. Je ne sais que manier mes dagues et me protéger contre les lumières qui m'agressent. Elles arrivent , elles s'infiltrent dans chaque corps pour y introduire de la lumière. Lorsque le corps résiste , elles tuent sans hésiter. Elles ont trouvé un passage qui mène à un autre monde qu'elles appellent Élysea. Un monde lumineux.
Elten murmura à son tour , agaçant un peu Eraa qui ne les entendait pas très bien.
- J'ai moi aussi rencontré une lumière. Rien qu'un trainée lumineuse qui essaya de s'emparer de mon corps. J'ai résisté , la transperçant de mes dagues. Hélas , elle eu le temps de s'emparer de ma jambe. Eraa m'est venue en aide alors que j'allais abandonner ma vie à celui qui me l'a donnée.
Elten planta ses yeux dans celui de Lye , et y discerna une lueur de respect.
- Un mourant m'a confié qu'il y avait un monde pour ceux qui ne désirait pas la lumière , déclara Lye en détournant le regard , un monde plus sombre. Un monde qui s'appose à celui où vont ceux qui sont empreints de lumière. Il s'appellerait... Il s'appellerait Asmodae.

- Un passage y mène. J'allais m'y rendre. Venez-vous ?
Elten hocha la tête en souriant. Eraa, qui était maintenant Eraaa se contenta de demander à Lye d'indiquer le chemin.
Elle marchait à présent entre les deux assassines. Le chemin serpentait , descendait et remontait. Elles avançaient toutes les trois sans prononcer une parole , jusqu'à que Elten brise le silence. Elle était plus petite qu'Eraaa de trois têtes , mais pourtant , elle lui parla avec la gentillesse d'une grande sœur.
- Que comptes-tu faire, ensuite ?
Eraaa réfléchit un instant.
- Je vais aller dans ce monde. Je vais aider à installer la paix , je vais guérir et tuer ceux qui le méritent.
Elten sourit , et Lye hocha doucement la tête.
- Je suis d'accord avec toi Eraaa , et je t'accompagnerais dans ta quête. Lye , est-ce que tu nous suivra ?
L'intéressée , qui était plus grande qu'Elten d'une tête mais qui la regardait pourtant avec respect , murmura :
- Je vous suis. Je ne connais que vous , et vous êtes des gens biens. J'ai toujours été seule ...
Elten ralentit pour se placer à coté de Lye. La petite assassine lui sourit et passa son bras sur son épaule , la serrant contre elle.
- Tu nous as nous , maintenant , lui chuchota-t-elle à l'oreille.
Soudain , un vent venu du sud fit tournoyer leurs cheveux , ébouriffant leur visage.
Eraaa se retourna , dégageant ses longs cheveux blonds du visage pour voir ce qui avait provoqué ce vent. Un trou noir avait apparu derrière elles , les attirant irrésistiblement.
Elten sourit de nouveau, puis déclara d'un ton calme :
- Une personne pas complète ne peut voir ce passage. Son cœur doit être en paix.
Elle dégagea son bras , puis bondit dans le tourbillon sans hésiter. Eraaa , elle , était plus inquiète. Est-ce que c'était bien le bon ? Lye lui prit gentiment la main , puis l'entraîna vers l'ombre.
Elles tournèrent sur elles-mêmes plusieurs fois , avant d'atterrir dans une combe neigeuse. Lye poussa un juron en sortant rapidement ses dagues. Elten était seule contre cinq hommes à la peau blanche , leur âme remplie de lumière.
Élyséens , lui dit son cœur. Leurs ennemis.
Elten évitait les coups de ses adversaires , mais elle ne tiendra pas bien longtemps. Déjà , une lance lui entailla la cuisse. Lye accourut à son secours , tuant un élyséen. Trois encore attaquaient Elten , et un attaquait Lye. Eraaa guérit les blessures de la petite assassine , mais deux élyséens avaient compris qu'elle était la plus dangereuse. La guérisseuse ne put aider ses amies , trop affairée par son propre combat. Elten poussa un juron en apercevant Eraaa seule contre deux , et acheva rapidement le gladiateur contre qui elle se battait. Elle courut vers Eraaa , puis enfonça ses dagues dans le dos d'un des élyséens qui l'attaquaient. Son armure résista , et il ne fut que grièvement blessé. Il se retourna , et leur combat commença. Elten , malgré ses efforts , n'arrivaient pas à le tuer , comme si ses lames ne le blessaient pas. Lye acheva celui qui l'attaquait , puis vint aider Elten. Lorsqu'elles allaient recommencer le combat , elles entendirent Eraaa qui poussa un cri de fureur en fixant un point derrière elles.
Un clerc , guérisseur comme Eraaa guérissaient sans cesse les attaquants des trois amies , expliquant pourquoi elles n'arrivaient pas à les tuer. Lye bondit vers lui , décidée à le tuer , laissant Elten qui blessait l'adversaire le plus vite possible.
Alors qu'elle courait , elle reçut un projectile magique qui la fit hoqueter. Elle en reçut deux autre , en évita encore un. Épuisée , son corps douloureux , elle continua néanmoins à avancer. Le clerc leva sa massue pour l'achever...
Une épée interrompit son geste. L'élyséen n'eut pas le temps de réfléchir , car le propriétaire de l'épée venait de la lui enfoncer dans la gorge. Il s'écroula.
Elten profita de la surprise de son ennemi pour le tuer rapidement , et Eraaa fit de même. La guérisseuse courut vers leur amie qui se tenait penchée , les mains sur la poitrine.
Elten observa celui qui avait tué le clerc en rejoignant Lye et Eraaa. C'était un homme , le visage dissimulé par un casque. Il tenait son épée à deux mains , vérifiant du regard si il n'y avait pas d'autres ennemis.
Asmodien , lui dit son cœur. Un allié.
- Qui es-tu ? Lui demanda-t-elle lorsqu'elle fut en face de lui.
- Je m'appelle Ekimoz...
- Que faisais-tu ici ? Le coupa Lye.
- Je chassais quelques-uns de ces loups qui vivent par ici. J'ai entendu des bruits de combat et je me suis approché , c'est tout. Je ne compte pas vous attaquer , surtout que je viens de sauver l'une d'entre vous... Et accessoirement tout le monde , en tuant ce foutu clerc.
Elten hocha la tête.
- Je t'en remercie , Ekimoz. Je m'appelle Elten.
- Je suis Lye , dit l'assassine pendant qu'Eraaa la guérissait.
Ekimoz se tourna vers Eraaa , la seule à ne pas s'être présentée.
- Je suis Era devenue Eraaa en rencontrant Elten et Lye. Je suis la fille de la Lune , venue aider les asmodiens.
Le gladiateur asmodien eut une moue appréciative. Elten montra du doigt le chemin qui montait à leur gauche.
- Où mène ce chemin ?
- à la ville , répondit Ekimoz.
- Alors , allons-y proposa Eraaa en commençant à marcher.
Les trois autres asmodiens la suivirent. Ils marchèrent pendant un petit moment avant d'arriver devant une immense porte gardées par des gardes. Derrière ceux-ci , la forteresse de Morheim semblait les attendre.
En passant devant les gardes , Lye se demanda distraitement qu'est ce qui avait pu , dans leur vie , les pousser à décider de passer leurs journées immobiles en regardant passer les gens. Puis elle se désintéressa d'eux en admirant la forteresse.
Ils marchèrent en observant l'endroit désert , excepté les gardes.
Non , pas désert. Devant eux , une jeune fille peignait un tableau , et à coté d'elle , trois Daevas asmodiens discutaient.
Deux hommes , un clerc et un sorcier semblaient vouloir convaincre de faire quelque chose la troisième Daeva , une aède. Si le clerc et le sorcier paraissaient surexcités , l'aède était plus calme et regardait les deux hommes d'un air « Oui , je suis d'accord avec vous mais vous me l'avez déjà dit... » . Ils se retournèrent tous les trois lorsqu'ils s'arrêtèrent à coté d'eux.
- Qui êtes-vous ? demanda le sorcier aux trois amies. Je ne vous ai jamais vus ici , toutes les trois.
- Je suis Elten.
- Et moi , je suis Lye.
- Je suis la fille de la Lune , et je m'appelle Eraaa.
- D'où venez-vous ? S'étonna le clerc. Je n'ai jamais entendu parler de la Lune...
Eraaa allait s'indigner lorsque l'aède s'avança en souriant.
- Elles viennent d'Harmonie. Le monde d'où nous venons tous , continua-t-elle lorsqu'elle vit que les trois hommes ne le savaient pas , mais certains y ont passés plus de temps que d'autres. C'est le monde où nous avons fait notre choix , parfois inconsciemment , de rejoindre les asmodiens , et de haïr les élyséens.
Elle se tourna vers Eraaa , avant de poursuivre :
- Mais je me demande ce que fait la fille de la Lune dans Asmodae , alors que la logique voudrait qu'elle reste dans le monde de sa mère pour y faire régner la paix lorsque ce sera son tour.
- Je suis venue ici par instinct , mais je devais trouver mon camp , celui des asmodiens. Je viens vous aider , répondit la fille de la Lune.
Un silence respectueux succéda à ses paroles.
- Et vous , qui êtes-vous ? Demanda Lye.
- Je suis Wurm , dit l'aède , voici Obsidian le sorcier et Ken le clerc.
- Nous avons rencontrés des élyséens en arrivant , intervint Elten , il y en a beaucoup dans Asmodae ?
- Hélas , oui. C'est ce dont nous parlions avant que vous arriviez. Il nous fait les chasser. Mais pour cela , il faudrait se réunir tous , au lieu d'attaquer seuls...
Eraaa , sans ce soucier des regards interrogateurs des asmodiens , se dirigea vers un drapeau qui flottait un gré de la brise. Elle le déchira tout en longueur , puis revint vers eux , tenant dans sa main le morceau de tissu noir. Elle s'accroupit en posant le bout de tissu à terre , sans dire un mot.
Elle prit la peinture de l'asmodienne qui peignait sans avoir apparemment conscience de ce qui l'entourait , piocha un pinceau dans sa boîte , puis se pencha sur le tissu en dissimulant ce qu'elle faisait un regard des autres.
Ils se regardaient sans comprendre. Ekimoz haussa les épaules en s'accroupissant près d'Eraaa. Il s'immobilisa , un sourire sur les lèvres.
La guérisseuse se redressa , montrant à tous son œuvre. Elle avait peint un insigne , qui , bien qu'il soit fait rapidement , plut à tous les asmodiens présents.
- Vous parliez de se réunir. Vous parliez de les faire fuir. Réunissons-nous , déclara-t- elle en se tournant vers eux , faisons-les fuir.
Ils hochèrent tous la tête. Lye demanda alors d'un voix posée :
- Et s'appellera le groupe que nous allons former ?
Eraaa leva la tête vers la grande porte , le regard dans le vague.
- Psycose , murmura-t-elle.






Psycose, tous réunis pour un même but.





Il n'y aura pas de fin à notre histoire. Elle continue, encore et toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Küsh
Centurion
Centurion
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 27
Localisation : Barbençon

MessageSujet: Re: Histoire Psycose   Mar 13 Avr - 13:47

Il n’y a pas encor si longtemps du côté obscure d’Atreia, quatre Asmodiens s’allièrent, pour le plaisir, l’amour du combat et du pouvoir.
Amnezia, assassin expert en art des ombres , un homme élancé, rapide dans ces actions irepérable.
Azalia, Princesse sorcière à la beauté envoutante, mais ne vous fier pas au apparence car elle ne vous laissera pas une deuxième chance.
Kush, sorcière naine trash n’ayant peur de rien toujours au front même si sa constitution ne lui permet pas.
Uzumaki, dit le bourrin, gladiateur au cœur tendre, une armoire a glace grand défenseur de ses alliés terreur de ses ennemis.
A force de combat nos quatre compères devinrent de plus en plus puissant et un lien d’amitié plus fort que la mort ou n’importe quel colère divine ne pourrait brisée fut créé entre eu.
Au fur et à mesure de leur conquête des vastes plaines d’Altgard d’autres combattants les rejoignirent et renforcèrent les rangs.
Leurs force se tient a leurs côtés car l’entraident est le maitre mots de ces personnes.

Azkadelia, tous réunis pour un même but.
Il n'y aura pas de fin à notre histoire. Elle continue, encore et toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Histoire Psycose
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Azkadelia :: Accueil :: Trucs & Astuces-
Sauter vers: